Seconde vie pour le Baron Jaune

Ce week-end le Baron Jaune a fait ses premiers essais de moteur et de roulage après une année consacrée à sa remise en état et à quelques modifications. Rappelons qu’à la suite des premiers essais malheureux Patrice son constructeur avait préféré renoncer à poursuivre l’aventure. C’est Jean-Jacques qui a décidé de reprendre le flambeau et de remettre cette superbe machine en état de vol. C’est désormais chose faite et on peut s’attendre à le voir voler dans les semaines à venir après quelques mises au point et réglages.

L’appareil à fière allure dans sa livrée rouge et jaune.

20150411_172259

20150412_172731Vous trouverez une page sur cet avion dans la rubrique ULM du menu.

Une réflexion au sujet de « Seconde vie pour le Baron Jaune »

  1. Christophe LACOFFRETTE

    Cela promet de très beaux vols en patrouille serrée avec le SE5A.
    Jean Jacques, il ne te manquera plus que le casque à pointe pour compléter l’apparât et boire une bonne bière bien alcoolisée pour tenter d’oublier que tu ne vas pas tarder à faire le premier vol…L’idéal étant une bonne bière et une bonne choucroute avec des grosse kartoffel avant le premier vol…
    Avec un peu d’humour, cela me rappelle le film célèbre « Ces merveilleux fous volants dans leurs drôles de machines », film réalisé en 1965 avec Benny Hill et Jean-Pierre CASSEL et dont une réplique célèbre est la suivante : Un Officier Allemand avec le manuel de vol sait tout faire !!!…
    Te manque plus alors que le manuel de vol pour essayer de comprendre comment un engin pareil peut voler…Rédiges le, tu en auras besoin, pour pouvoir le lire ligne à ligne pendant le vol, si possible avec des lunettes d’officier PANZER pour tenter de comprendre comment il faut piloter cet aéroplane, et surtout pour que le pilote gentleman britannique puisse bien se payer la tronche du bon Officier Allemand … Ya…!!! aufiderzein yaya fines herbes…Et causes toujours, ca va saigner en vol avec le SE5…
    Félicitations pour avoir sauver cette belle machine, il est possible que je ne sois pas là au bon moment pour assister à ton premier vol, mais le coeur et la pensée seront avec toi… Avec toutes mes amitiés aéronautiques.
    Christophe

Les commentaires sont fermés.