Archives pour la catégorie Histoire

Cérémonies du 14 juillet

CP14juilletComme à l’accoutumée notre club s’est associé aux manifestations commémoratives . Le Courrier Picard 15 juillet 2014

LE BARON JAUNE 1ers essais de roulage …

Patrice ne laisse pas traîner les choses. Premiers essais de roulage ce samedi 20 juillet. Encore quelques réglages sur la voilure et un problème à résoudre sur les freins et le Baron jaune pourra faire ses premiers sauts de puce.

Lire la suite

During WW II

Il n’y a pas toujours eu que des gentils DR400 à Abbeville. entre 1939 et 1945 l’aérodrome a été occupé par la JG26, une escadrille allemande qui s’est opposée aux Spitfires british au dessus du Channel pendant la bataille d’Angleterre. Elle comptait des “as” redoutés des alliés qui les appelaient Les Abbeville Boys.

jg26.jpg

L’air de rien, le ciel est à vous « vieille canaille »

Article Courrier Picard du 16 Octobre 2011

Même si à 91 ans, il ne vole plus, René Georges continue de fréquenter l’aéro-club d’Abbeville, dont il est un doyen discret aux 2 000 heures de vol. Respect.

C’est un rituel. Tous les mercredis midi, René Georges retrouve des anciens de l’aéro-club d’Abbeville. Ensemble, ils cassent la croûte au restaurant du Relais de l’Europe, au pied de la piste, « racontent toujours les mêmes histoires » et regardent les avions décoller et atterrir. Sans regrets. « On ne vole plus, mais ça ne nous empêche pas de critiquer ! » s’amuse le doyen de l’aéro-club d’Abbeville. Il a 91 ans et ne pilote plus depuis 2000. « J’ai préféré arrêter de moi-même. Plus on avance en âge, plus les contrôles sont sévères. Je n’aurais pas aimé qu’on me dise que je ne pouvais plus le faire, même si j’en ai pleuré. » Quand René « monte au terrain », sur les hauteurs de la ville, il ne rumine pas sa nostalgie. Le vélivole sait qu’il est « chez lui » au club et apprécie cette atmosphère qui l’a accompagné à peu près toute sa vie.

Lire la suite